Espace adhérents

Formations / Labellisation écoles

Signature d'un partenariat entre Artema et INSA Strasbourg

27 novembre 2015 : Artema signe un partenariat mécatronique avec l’INSA Strasbourg
convention Dans le cadre de ses actions de promotion de la mécatronique vers les jeunes, Artema développe des partenariats avec des écoles impliquées dans ce domaine pour permettre une meilleure diffusion de la mécatronique chez les jeunes, les associer à des projets d’entreprise et leur permettre de mieux connaître les acteurs industriels. Marc RENNER, directeur de l'INSA de Strasbourg et Jean-Claude REVERDELL, administrateur ARTEMA et président du groupe Réducteurs et Engrenages d’ARTEMA se sont réunis pour signer cette convention de partenariat qui permettra au syndicat de consolider ce lien qu’il développe depuis sa création entre école et entreprise, sur toute la France. En effet, Artema a déjà un partenariat mécatronique avec l’Université de Technologie de Compiègne et Polytech Savoie.
http://www.insa-strasbourg.fr/fr/partenaires-et-entreprises/partenaires-et-entreprises-artema-partenariat-2015.html

Cartographie des Ecoles d'Ingénieurs en Mécatronique

Découvrez les Ecoles d'Ingénieurs qui préparent aux formations spécifiques à la Mécatronique

Diplômes

Félicitations aux 170 nouveaux ingénieurs #Polytech Annecy-Chambéry, dont 42 ingénieurs de la spécialité Mécanique Matériaux et les diplômés en #Mécatronique
Copie

statut scolaire? Alternance ou apprentissage?

Les deux voies sont intéressantes car les entreprises ont besoin d’un équilibre entre les deux. La voie de l’apprentissage est autant appréciée par les entreprises de la Mécatronique. En plus du diplôme professionnel, l’apprentissage permet à l’étudiant d’acquérir de l’expérience. Environ la moitié du temps est consacrée au travail en entreprise. Quant au statut scolaire, il s’agit d’une formation à temps complet en classe, parfois complétée par des stages en entreprise. Tous les diplômes sont accessibles par cette voie.
stage
Témoignages d'industriels

« L'apprentissage, ancré dans nos valeurs »
Aymeric Gahon, responsable formation et recrutement chez Douce Hydro
« Nous comptons dix apprentis sur un effectif de 200 personnes. L'apprentissage est ancré dans nos valeurs depuis longtemps. Il faut dire que nous ne trouvons plus de jeunes correctement formés à l'usinage sur nos machines qui sont hors normes : on trouve peu de tours de 27 mètres de long sur 2 mètres de large dans les écoles. Depuis cinq ans, un ancien professeur de lycée professionnel vient deux fois par semaine pour former les jeunes sur les machines.
Nous recrutons également des apprentis commerciaux ou ingénieurs. 70 % des jeunes sont embauchés en fin de formation et remplacent du personnel qui part en retraite. »


« Un outil de pré-recrutement »

Corinne Farama, DRH Aventics
« Les alternants (apprentis et contrats de professionnalisation) représentent aujourd'hui plus de 10 % de nos effectifs à tous les niveaux d'études et dans tous les métiers. Dès qu'un poste s'ouvre, nous cherchons d'abord en interne puis dans notre vivier d'alternants présents ou anciens. L'apprentissage est un outil de pré-recrutement.
Accueillir autant d'apprentis implique de bien les recruter (avec le même soin qu'un CDI) et de structurer le parcours d'intégration. Le tuteur et l'apprenti signent un pacte par lequel chacun s'engage l'un vis-à-vis de l'autre. Par ailleurs, il faut trouver des missions compatibles avec l'alternance.
Au-delà de l'intérêt pour le pré-recrutement, ces jeunes nous apportent un regard neuf sur l'entreprise et “bousculent” parfois nos habitudes. »

Inauguration d’une plateforme hydraulique à l’Institut de Mécatronique de Compiègne

Une plateforme d’essais Hydraulique-Mécatronique a été mise en place au sein de l’Institut de Mécatronique Cetim-UTC.
plateforme Trois nouveaux bancs d’essais à disposition :
  • Banc « Énergétique et modélisation »
  • Banc « Analyse vibratoire et pulsation »
  • Banc « Pédagogie par la pratique.
Cette plateforme est le fruit d’une réflexion menée conjointement entre Artema, les industriels des transmissions hydrauliques, le Cetim et l’UTC. Elle concrétise une vision commune autour, à la fois, d’un centre de formation des ingénieurs de demain, d’un lieu de recherche appliquée et d’un espace commun de développement de solutions.
Elle répond également à nos besoins en matière de contenu de formation auquel les entrerpises ont participé dès le début du projet et montre l’importance pour les entreprises du secteur  ou les utilisateurs de systèmes hydrauliques de participer à ce genre de projet.

Le lycée Savary :membre associé d'Artema

Image2 Le lycée Savary de Wattrelos a rejoint Artema en tant que membre associé. Centre de formation agréé ARTEMA-CETOP, le lycée Savary a été le premier établissement public (4ème établissement national) à dispenser un diplôme européen de technicien oléo-hydraulique. Les jeunes issus de ce parcours ont pu valoriser leurs compétences en hydraulique dans plus de 17 pays européens. En septembre 2014, s'est ouverte une Licence professionnelle « Maintenance des Systèmes Pluritechniques » Parcours « Hydraulique Industrielle » en coopération avec l’Université d’Artois. L’ouverture de cette licence permettra de développer le savoir-faire des jeunes, plus particulièrement en matière de maintenance hydraulique.