Espace adhérents

Qu'est-ce que c'est ?

Un mariage des technologies

La mécatronique permet des combinaisons quasi inépuisables et n’impose aucune limite à la créativité
Bague .La mécatronique n'est pas -comme la définition du Larousse pourrait le laisser penser- une simple juxtaposition de technologies s'épaulant les unes les autres. Il faut commencer par le commencement  et, en tout premier lieu, penser autrement.

Lors de la 1ère convention Euro-méditerranéenne sur le transfert de technologie, en 2001, un rapporteur soulignait : "Mais la mécatronique, c'est également, et peut-être avant tout, une démarche de conception (ingénierie simultanée) avec, dès l'établissement du cahier des charges, une approche multidisciplinaire nécessitant l'établissement d'un dialogue permanent entre les spécialistes des différents domaines".

Il s'agit bien d'un mariage des technologies non pas selon les opportunités, mais conçu comme tel dès l'origine.

Dans l'approche classique, les couches métiers se juxtaposent, dans une démarche d'automatisation, elles se superposent, dans la mécatronique, elles s'imbriquent et communiquent entre elles.

En effet, la démarche mécatronique est tout le contraire d'une démarche séquentielle. On parle ici de "démarche collaborative intégrée", "d'ingénierie concourante" ou "simultanée", de co-conception etc...

Les avantages utilisateurs

Parmi les avantages que retirent les utilisateurs dans le secteur industriel, retenons-en 6 parmi les plus importantes : confort, sécurité, précision, productivité, sûreté de fonctionnement, économies d’énergie.
Confort

Dans certains équipements, comme les engins agricoles ou de travaux publics, la mécatronique contribue très directement au confort par des systèmes de conduite, par des amortissements, par la diminution considérable des vibrations par exemple.

Sur les équipements industriels, la diminution des bruits ou la facilité de l’interface homme-machine apportent une amélioration non négligeable au travail des conducteurs de machines.
 
Sécurité

La surveillance permise par une électronique vigilante améliore la prise en compte des risques et accroît la sécurité active et passive des systèmes industriels.

Précision

L’exigence de qualité nécessite que les industriels apportent toujours plus de précision dans leurs opérations. Les tolérances sont toujours plus étroites, la normalisation apporte dans ce domaine une rigueur bénéfique dans de nombreux cas. La mécatronique accentue la précision des systèmes. Déjà, les applications de micro mécanique, demain les nano technologies portent ces exigences à des seuils encore jamais atteints. Seule la mécatronique permettra à l’industrie de répondre à ces nouveaux défis.

Productivité

De nombreux atouts de la mécatronique renforcent directement la productivité. L’accroissement de la qualité des réalisations, la facilitation de l’intégration et de la maintenance, la plus grande rapidité de mise sur le marché de nouveaux produits ou de nouvelles machines en sont des exemples concrets.

Sûreté de fonctionnement

Entendons ici : taux de disponibilité des équipements. La meilleure conception des sous-ensembles, la surveillance accrue des systèmes en fonctionnement, la réduction de certaines contraintes de fonctionnement (comme les vibrations par exemple) contribuent efficacement à améliorer la maintenance et la sûreté de fonctionnement des machines.

Économies d’énergies

Mieux conçues, effectuant parfois moins d’opérations pour un même travail, utilisant le principe de subsidiarité des technologies, les systèmes mécatroniques permettent aux équipements d’être nettement moins gourmands en énergie.